CHEMIN DE SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE

LE CHEMIN DE COMPOSTELLE

Depuis sa fondation, l'abbaye de Conques n'a cessé d'accueillir des pelerins venus de toute l'Europe chrétienne, vénérer les reliques de sainte Foy. Le Livre des Miracles témoigne de cette ferveur populaire. A ces pèlerins, se sont rajoutés progressivement, dès le XI è siècle, ceux qui gagnaient Saint Jacques de compostelle en Galice. Ils empruntaient la route du Puy- en -Velay (via podiensis), l'un des quatre axes majeurs de circulation.  De nos jours, cet engouement, né il y a plus de mille ans, ne s'est pas relaché . Aux pèlerins traditionnels se rajoutent désormais les marcheurs du XXI è siècle qui, pour des raisons multiples, empruntent, chaque jour plus nombreux, cet itinéraire culturel. Occasion privilégiée de rencontres humaines et de découvertes d'un exceptionnel patrimoine architectural et artistique.

PATRIMOINE MONDIAL DE L’HUMANITÉ

La convention du patrimoine mondial est un traité international conclu en 1972 entre les Etats et l'organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO). Ses objectifs sont d'assurer l'identification, la protection, la conservation, la mise en valeur et la transmission du patrimoine aux générations futures. Le patrimoine inscrit sur la Liste du patrimoine mondial représente une richesse inestimable et irremplaçable pour l'Humanité toute entière. Sa préservation est un facteur important de valorisation et de maintien de la diversité des cultures humaines et de leur environnement. L'action en faveur du patrimoine s'inscrit dans le but de promouvoir un esprit de paix grâce à la préservation de la diversité culturelle et par le dialogue entre les cultures par-delà les différences.
En 2015, la France compte 41 sites culturels ou naturels parmi les 1031 sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

LES « CHEMINS DE SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE EN FRANCE…

Tout au long du Moyen Age, Saint-Jacques de Compostelle fut une destination majeure pour d'innombrables pèlerins de toute l'Europe. Pour atteindre l'Espagne, les pèlerins traversaient la France. Quatre voies symboliques, partant de Paris, de Vézelay, du Puy-en-Velay et d'Arles et menant jusqu’aux Pyrénées, résument les itinéraires innombrables empruntés par les voyageurs. Églises de pèlerinage ou simples sanctuaires, hôpitaux, ponts, croix de chemin jalonnent ces voies et témoignent des aspects spirituels et matériels du pèlerinage. Exercice spirituel et manifestation de la foi, le pèlerinage a aussi touché le monde profane en jouant un rôle décisif dans la naissance et la circulation des idées et des arts.

… INSCRITS SUR LA LISTE DU PATRIMOINE MONDIAL

En 1998, le bien culturel « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en raison de sa valeur universelle exceptionnelle. L'UNESCO a ainsi reconnu l'immense valeur historique et spirituelle de cette démarche pérégrine et des routes qu'elle empruntait.

Cette inscription a pris la forme d'une collection de 71 édifices et de 7 sections de sentier, qui illustrent les itinéraires menant les jacquets vers les Pyrénées, et, de là, vers le tombeau de saint Jacques-Le-Majeur, au Finisterre de l'Espagne.

À Conques, l'abbatiale Sainte-Foy et le pont sur le Dourdou appartiennent à cette collection.

Lire + Lire -

CONQUES ETAPE MAJEURE

Le Guide du Pèlerin, un manuscrit latin du XIIe siècle, évoque en ces termes l'étape majeure de Conques et les bienfaits de sa sainte patronne : « le très précieux corps de la bienheureuse Foy, vierge et martyre, fut enseveli avec honneur par les chrétiens dans une vallée appelée vulgairement Conques ; on bâtit au-dessus une belle basilique dans laquelle, pour la gloire de Dieu, jusqu'à aujourd'hui la règle de saint Benoît est observée avec le plus grand soin ; beaucoup de grâces sont accordées aux gens bien portants et aux malades ; devant les portes de la basilique coule une source excellente dont les vertus sont plus admirables encore qu'on ne peut le dire. Sa fête se célèbre le 6 octobre. »

L’abbatiale Sainte-Foy et le pont des pèlerins 

L’abbatiale Sainte-Foy et le pont des pèlerins sur le Dourdou sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'Humanité par l’UNESCO au titre des chemins de Compostelle en France.

Itinéraire culturel européen

Depuis 1987, les anciennes voies de pèlerinage vers Compostelle sont reconnues comme un itinéraire culturel par le Conseil de l'Europe.